L'Art et la Méthode

Gérer la Colonne d'Harmonie ne s'improvise pas. Cela demande autant de préparation que pour être Orateur, voire plus. Il est essentiel de lire soigneusement le rituel, de comprendre le sens du texte et de discerner l'atmosphère qui doit régner pendant l'exécution du rituel afin de choisir judicieusement les morceaux de musique.
Cependant, cela ne suffit pas ; il faut également posséder un minimum de connaissances musicales, c'est-à-dire disposer d'un certain nombre de morceaux de musique que l'on connaît et que l'on va associer aux moments clés du rituel. On peut rapidement commettre des erreurs de goût si l'on ne prête pas attention à ces dimensions et si l'on n'a pas compris le sens du rituel et ce qu'il cherche à transmettre.
Tenir la Colonne d'Harmonie ne se résume pas à mettre en place un simple fond musical. Ce n'est pas non plus simplement ponctuer les temps du rituel avec des morceaux de musique qui nous plaisent. Il s'agit de réussir un mariage harmonieux entre le texte du rituel et les morceaux de musique diffusés.
Pour éviter les "couacs", il impératif d'assister aux répétitions car certaines réalités liées aux déplacements et aux moments important ne se révèlent que lorsque qu'ils sont joués !

Préparation

Il est important de lire le rituel à l'avance et de mettre en évidence les moments où la Colonne d'Harmonie intervient. Généralement, le rituel est présenté sur deux colonnes, avec d'un côté l'officiant désigné et de l'autre le texte qu'il doit dire ou la tâche qu'il doit effectuer. Cette présentation a le défaut de ne pas bien indiquer certaines synchronisations entre les déplacements et l'intervention de la musique. L'idéal serait une présentation sur trois colonnes, mais la réalité est que ce n'est pas pratiqué.

Il faut donc essayer de mettre des crochets ou des flèches de couleur pour indiquer le moment où la musique intervient réellement. Lorsqu'on a compris l'atmosphère qui doit régner à ce moment-là et ce qui est attendu, il va falloir choisir un morceau de musique qui est en accord. Cependant, il est important de respecter une couleur musicale, sans créer un patchwork avec un mélange incohérent de musiques qui n'ont rien à voir les unes avec les autres.

Parfois, dans le rituel, un morceau imposé est déjà prévu, ce qui fixe la couleur musicale à adopter, que cela nous plaise ou non. Si le morceau est du classique ou est issu du baroque, il faudra alors construire l'ensemble du rituel avec ce style de musique, si possible. En tous cas, on évitera les ruptures brutales du style musical.

Partagez cette page

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

License Creative Common

Site fondé le 10/04/2023 - Licence Creative Commons - sitemap

Offline Website Builder