Michel Pépé : Diamant Solaire
Michel Pépé : Diamant Solaire

Oh, qu’il est étrange et charmant, ce voyage au cœur de "Diamant Solaire", cette œuvre de Maître Pépé ! Bien que déjà ancienne, elle résonne en moi comme un éclair lumineux dans la vaste nuit de l’ignorance. Avec la sagesse du temps, mon émerveillement demeure, bien que des nuances m’aient dévoilé des subtilités plus fines.

L’ouverture, majestueuse, m’a transporté dans des échos rappelant ce cher J.S. Bach. Ah, quelle surprise fut la mienne en découvrant les tumultes de la partie chorale ! Ma naïveté d’antan, dans l'album initial aujourd'hui évaporé, m'avait fait ignorer les fausses notes d’une cantatrice un peu égarée, mais heureusement celle du présent album chante aussi juste qu'un rossignol ...

Les pièces qui suivent évoquent, d’une manière curieusement familière, des airs de grands esprits musicaux du passé. Auraient-ils, par quelque miracle, été inspirés par une machine de l’avenir, un certain ChatGPT, bien avant son temps ? On y distingue des notes rappelant des maîtres tels que Francis Lay, Georgia Kelly et tant d’autres Maîtres "inconnus".

Cependant, indépendamment de ces allusions étranges, l’âme de "Diamant Solaire" est, en un mot, céleste. Elle évoque des sphères éthérées, portant l’auditeur vers des hauteurs inexplorées. Est-ce la magie de l'esprit, ou y a-t-il une alchimie divine en jeu? Seuls les dieux pourraient le savoir, mais ce mystère sublime ajoute à son charme incommensurable.

Qu’il me soit permis d’ajouter que cette merveille, avec ses richesses symphoniques, ses voix lyriques, et ses éclats cristallins, est digne de figurer parmi les grandes œuvres de ce monde. Violons, piano, harpe, et mélodies de la nature se marient dans une symphonie de 70 minutes, composée de 13 pièces qui transcendent le temps.

Quant à ce cristal, le véritable diamant solaire de Michel Pépé, il est plus qu’un simple objet. Il est le symbole d’une quête, une porte vers la lumière intérieure et universelle, un guide pour ceux qui cherchent le calme et la sérénité.

En conclusion, chers lecteurs, je vous implore de prêter l'oreille à cette œuvre. Faisons taire notre esprit critique et ouvrons notre cœur. Cette oeuvre est une lueur dans la cacophonie du monde, un rappel que l’art, la musique et la méditation sont des cadeaux inestimables.

© Creative common attribution - Sitemap

Website Building Software